Alimentation et diabète

(source : http://dietetique-pour-le-bien-etre-et-la-performance.over-blog.com)

Alimentation et diabète

Le diabète est une maladie liée à un disfonctionnement hormonal en rapport avec la régulation de la glycémie. Ce disfonctionnement entraîne de nombreux risques sur la santé des personnes souffrant de diabète. Il est donc nécessaire de suivre un certain régime alimentaire pour éviter toute fluctuation trop importante. Cela ne signifie pas pour autant que les diabétiques doivent suivre un « régime sec » !

Dans cet article, nous verrons ce qu’est le diabète, comment équilibrer son alimentation pour stabiliser sa glycémie, quels aliments privilégier et quels aliments il vaut mieux éviter.

Alimentation et Diabète

 

Qu’est-ce que le diabète ?

 

En France, 3% de la population est atteinte de diabète. Ce dernier correspond à une glycémie (le taux de sucre dans le sang, le taux normal est de 0,80g/L de sang) anormalement élevée de façon chronique et qui entraîne la présence de sucre dans le sang (glycosurie). On considère qu’il y a diabète quand la glycémie dépasse 1,26g/L de sang à jeun ou 2g/L de sang à n’importe quel moment de la journée.

 

Il existe deux types de diabète :

  • Diabète de type I ou diabète insulinodépendant ou diabète maigre : la personne souffre d’une production insuffisante d’insuline, l’hormone du pancréas qui permet de réguler la quantité de glucose dans le sang. Pour traiter ce diabète, le sujet doit, à vie, s’injecter des doses quotidiennes d’insuline.
  • Diabète de type II ou diabète non-insulinodépendant ou diabète de la maturité ou diabète gras : touche 90% des diabétique, il est causé par une résistance des cellules du foie, des muscles et des reins à l’action de l’insuline et à une anomalie de la sécrétion de l’insuline. Ce diabète survient surtout après 40 ans et chez les sujets en surpoids dans 80% des cas. Le traitement de ca diabète passe avant tout par une perte de poids et la mise en place de principe diététique, parfois par une prise d’hypoglycémiants oraux, mais jamais par l’injection d’insuline.
Alimentation et Diabète

L’hormone défaillante chez le diabétique est l’insuline. Cette dernière sert à faire entrer le glucose du sang dans les cellules pour créer des stocks d’énergie ou des réserves de graisse si vous consommez trop de glucides. Chez le diabétique, le glucose ne peut pas rentrer dans les cellules soit par manque d’insuline soit par insulinorésistance des cellules. Le glucose s’accumule dans le sang et provoque une hyperglycémie.

Quel que soit le type de diabète, ce dernier n’apparaît pas au hasard. Le diabète de type I est souvent héréditaire, tandis que le diabète de type II est souvent causé par les facteurs environnementaux suivant : alimentation, surpoids, sédentarité, tabagisme…

Les complications causées par le diabète de type II sont nombreuses : comas, infections, complications dégénératives liées à l’obstruction des vaisseaux sanguins (infarctus, rétinopathie, artérite des membres inférieurs, AVC, troubles neurologiques, atteinte reinale…).

Alors que faire pour équilibrer son alimentation et mieux stabiliser sa glycémie ?

Alimentation et Diabète

 

Les règles diététiques

 

Dans le cas d’un diabète de type II, nous avons vu précédemment que le simple fait de suivre une alimentation équilibrée et quelques principes diététiques permettent de gérer sa glycémie. Voici quelques règles à respecter :

  • Dans le cas d’un surpoids, mettre en place un régime équilibré hypocalorique, avec l’aide d’un diététicien, nutritionniste ou de son médecin.
  • Limiter l’apport de graisses et particulièrement des graisses animales en raison du risque cardiovasculaire accru chez le diabétique.
  • Privilégier les aliments à faible index glycémique.
  • Respecter les apports nutritionnels conseillés en fibres, qui retardent l’absorption des glucides.
  • Respecter les apports nutritionnels conseillés en vitamines et minéraux, riches en antioxydants pour prévenir les maladies cardiovasculaires.
  • Respecter la répartition alimentaire entre les différents nutriments tout au long de la journée.
  • Pratiquer une activité physique régulière, sous avis médical, pour améliorer la sensibilité des tissus périphériques à l’insuline.

 

Dans le cas d’un surpoids, souvent la perte de poids par un régime adapté suffit à stabiliser la glycémie. Cependant, le sujet demeure « à risque » et une simple reprise de poids entraîne la réapparition du diabète gras, en effet la perte de poids permet de corriger le diabète, pas d’en guérir.

 

Les aliments à éviter et à ne jamais consommer seul : sucre blanc, sucre roux, miel, confiture, bonbon, chocolat, pâtisserie, sirop d’érable, jus de fruit sucré, alcool, farine blanche, pain blanc, riz blanc, pâtes blanches, pomme de terre, carotte, betterave, raisin, céréales du petit-déjeuner raffinées ou sucrées.

Les aliments à privilégier (en quantité raisonnable) : fructose, compote et jus de fruit sans sucre ajouté, pain complet, riz complet, pâtes complètes, céréales du petit-déjeuner complètes non sucrées, produits laitiers, confiture au fructose ou sucrée au jus de fruit, chocolat au fructose.

Les aliments à consommer sans modération : crudité et légume.

Alimentation et Diabète

Aller plus loin : Mieux connaître les fruits et légumes

 

Les fruits et légumes, via leur richesse en vitamines et minéraux, leur teneur modérée en glucides (variables selon les fruits et légumes) et en énergie et leur richesse en fibres sont tout particulièrement indiqués pour les diabétiques.

 

Les fruits contiennent en moyenne 12% de glucides soit pour une portion de 150g, 18g de glucides. Ces teneurs sont variables d’un fruit à l’autre, 18g de glucides sont contenues dans :

  • 250g de carambole, framboise, fraise, groseille, papaye, pastèque.
  • 150g de fruit de la passion, abricot, ananas, agrumes, mangue, melon, mûre, pêche, poire, pomme, prune.
  • 100g de banane, cerise, figue fraîche, kaki, raisin.

En outre, les glucides contenus dans les fruits (fructose, glucose, saccharose, sorbitol), sont des sucres complexes qui seront assimilés progressivement. Ainsi, la pomme, l’orange, ou la prune sont particulièrement recommandées aux diabétiques.

 

Les légumes, quant à eux, ne contiennent en moyenne que 5% de glucides. Ils peuvent donc être consommés sans modération, de plus leur richesse en eau et en fibres vous assureront une bonne satiété. Pour les plus gros appétits, pensez à servir une salade en entrée à chaque repas avant de servir vos légumes d’accompagnement.

Alimentation et Diabète

Aller plus loin : Augmenter l’apport en fibres

 

Les fruits et légumes sont de très bonnes sources de fibres solubles, qui ont l’avantage d’avoir un effet stabilisant sur la glycémie. En effet, elles ralentissent l’entrée des glucides dans le sang, évitant ainsi les pics de glycémie. Il est donc recommandé de manger des fruits et légumes à chaque repas et collation pour les personnes sujettes au diabète.

Pour consommer plus de fibres :

  • N’épluchez pas la peau de vos fruits et légumes, elle est riche en vitamine, minéraux et surtout en fibres !!!
  • Prévoyiez au minimum à chaque repas un fruit et un légume, et au petit-déjeuner au moins un fruit.
  • Associez toujours à vos légumes des féculents complets ou des aliments à base de farine complète riche en fibres.
  • Consommez moins régulièrement les jus de fruit, de légumes et les compotes qui sont moins riches en fibres.

 

Idées petit-déj’ :

  • Muësli, fromage blanc et pomme émincée.
  • Kiwi à la coque, pain complet, margarine et café au lait.
  • Petits pains suédois complet, fromage frais, tomate cerise, jambon maigre et thé.
  • Salade de fruits rouges, yaourt, toast au son, margarine et café.
  • Compote sans sucre ajouté, biscotte aux céréales, margarine et boisson cacaotée sans sucre.
Alimentation et Diabète

Aller plus loin : Mieux choisir les matières grasses

 

Pour les diabétiques, il est important de privilégier les graisses insaturées pour limiter et retarder l’apparition et les risques de maladies cardiovasculaires. Ainsi on conseillera plutôt les huiles, les margarines, les poissons et les fruits oléagineux, tout en faisant attention à l’apport énergétique : 20g d’oléagineux = 100 à 120 Kcal !

La margarine doit être choisie molle car riche en acides gras insaturés, pour les cuissons, pour le mijotage ou en assaisonnement des légumes vapeur ou à l’eau avec des herbes telles que la ciboulette, le persil, l’ail, le cerfeuil…

L’huile végétale (noix, olive, tournesol, pépin de raisin…) pourra être utilisée pour faire sauter vos légumes. Dans 400 à 500g de légumes, 1 cuillère à café d’huile suffira pour faire sauter rapidement vos légumes tout en les gardant croquants.

 

Varier les vinaigrettes :

- Huile d’olive, jus de citron, ail pour vos carottes, laitues, poivrons, fenouils, céleris…

- Huile de colza, moutarde, vinaigre de vin, échalote pour vos salades vertes, tomates, carottes, pommes de terre, betteraves…

- Huile de noix, vinaigre de cidre, moutarde de meaux pour vos laitues, frisées, choux, pommes, pommes de terre céleri…

- Huile de tournesol, jus d’orange, oignon blanc pour vos carottes, pommes, mâches, choux blanc…

Alimentation et Diabète

 

Aller plus loin : Associer légumes et féculents

 

L’association de légumes et de féculents présente de nombreux avantages pour les diabétiques :

  • Richesse en vitamine et minéraux.
  • Richesse en fibres, ce qui garantit une bonne satiété.
  • Riches en eau, effet rassasiant.
  • Apport glucidique limité.
  • Index glycémique limité, ce qui limite l’augmentation de la glycémie.

 

Quelques idées d’associations :

  • Flageolet mijoté et tomate au four.
  • Haricot blanc et carotte Vichy.
  • Lentille mijoté et cubes de céleri vapeur.
  • Purée de pois chiches et éventail de fenouil vapeur.
  • Lentille mijotée et bouquet de brocoli.
  • Brocoli vapeur et nouille chinoise.
  • Chou-fleur et pomme de terre.
  • Tomate à la provençale et riz complet.
  • Courgette sautée et boulghour.
  • Poivron au four et semoule vapeur.
  • Champignon poêlé et riz complet.
  • Jardinière de légume (carotte, navet, petit-pois) et pomme de terre.

 

Quelques idées de purée :

  • Haricot vert + pomme de terre.
  • Chou-fleur + pomme de terre.
  • Brocoli + pomme de terre.
  • Navet + pomme de terre.
  • Céleri + pomme de terre.
  • Epinard + pomme de terre.
Alimentation et Diabète

 

Desserts aux fruits sans sucre et desserts aux fruits frais et féculents

 

Fruits frais nature :

  • En salade : tous les fruits, selon la saison, à adoucir d’un jus d’orange ou de pamplemousse.
  • En brochette : à griller au barbecue ou sur le grill du four (ananas, pomme, poire, mangue, kiwi, banane, melon…).
  • En papillotes à cuir au four : aromatisées de graines de vanille (banane, pomme, orange, clémentine, fraise, framboise, poire, prune…).
  • En soupe : de fruits rouges, d’abricot, de prune ou de poire à consommer tièdes ou froides. Aromatiser de vanille, cannelle, muscade, poivre, zeste de citron.
  • En compote : de pomme, banane, poire, ananas, pêche, abricot, nectarine… choisissez des fruits bien mûre, il ne sera pas utile de rajouter du sucre ou des édulcorants.
  • En coulis : de framboise, cassis, fraise, poire, pêche. Additionnez vos fruits crus de jus de citron frais et mixez. Servez avec du fromage blanc ou du yaourt.
  • Cuits au four : pommes, poires, bananes, pêches et abricots.

 

Fruits frais et féculents :

  • En tarte : aux pommes, poires, abricots, pêches, prunes, mangues. Inutiles de sucrez, réalisez la pâte à la margarine au tournesol et à la farine complète.
  • En semoule et riz au lait : accompagnée de fruits cuits pochés dans un peu d’eau en ajoutant un édulcorant et de la vanille.
Alimentation et Diabète
ASPTT vient de remporter le trophée 50000 visites 8 mois
Critérium 1 et Championnat par équipes 11 mois
Critérium et Championnat par équipes 11 mois
Championnat par équipes : résumé 11 mois
Rahiti TERIITEHAU et 9 autres 11 mois
Bydhir CARNET en forme ! 11 mois
Challenge 1 11 mois
C'est la reprise ! 11 mois
Lucienne Ritzo a commenté Dominique DIOT 1 an
Bientôt la reprise ! 1 an
Vacances ! plus de 2 ans
Encore une belle moisson de titres ! plus de 2 ans
Championnats de Tahiti Séniors 2015 : nouvelles photos plus de 2 ans
Remise des prix : résumé plus de 2 ans
Championnats de Tahiti Séniors 2015 plus de 2 ans